UK Faites exploser votre business

recevez notre brochure gratuitement

HK Faites exploser votre business

recevez notre brochure gratuitement
Un miracle économique en marche: l’expérience de Hong Kong

Un miracle économique en marche: l’expérience de Hong Kong

Souhaitez-vous parler d’un exemple de miracle économique ? Quelquefois la montée des indicateurs financiers vers des hauteurs sans précédent peut prendre place dans le vrai monde économique, même par le biais des réalisations d’un Etat de cette région, qui étaient autrefois proches de zéro.

Presque tous les pays développés de la région Asie-Pacifique peuvent être considérés aujourd’hui comme un exemple de miracle économique. Cependant, selon nous, Hong Kong – une petite région administrative de Chine – possède un PIB per capita quasi-équivalent aux Etats-Unis et mérite quelque attention.

Unpeud’histoire

Les raisons, pour lesquelles Hong Kong a réussi à atteindre ce niveau, sont étudiées par des experts de plusieurs domaines de connaissance, mais tous sont généralement d’accord sur une chose – les dynamiques de développement dépendent de l’interaction réussie entre les composants économiques, politiques et juridiques.

Hong Kong, souvent appelée « capitale du capitalisme asiatique », est devenue une colonie britannique en 1842, et les Nouveaux Territoires furent « loués » pour 99 ans en 1898. En 1997, Hong Kong fût rendue à la Chine, avec un accord consistant à lui donner le statut de région administrative spéciale – « un pays, mais deux systèmes ».

Dans la seconde moitié du vingtième siècle, l’industrie occupait une place dominante dans l’économique de Hong Kong. Toutefois, dans les années 1980, la majeure partie de l’industrie de production a été déplacée vers la Chine continentale, et l’industrie des services est devenue l’épine dorsale de l’économie de la région hongkongaise.

De par sa localisation géographique, Hong Kong a toujours été un emplacement idéal pour les affaires internationales. Dans le même temps, un certain nombre de facteurs ont contribué à faire entrer Hong Kong dans le club des quatre « tigres » ou « dragons » asiatiques, avec Singapour, la Corée du Sud, et Taïwan. Un système juridique britannique de droit coutumier, des droits de propriétés hautement privés, des juges honnêtes et compétents, un service civil non corrompu, des taux fiscaux faibles, un libre échange et un nombre restreint de régulations économiques en font partie.

Des résultatsvisibles

Aujourd’hui, Hong Kong est une cité portuaire et jusqu’à 60 % des investissements étrangers arrivent à Hong Kong par ce moyen. L’économie continue de croître fortement grâce à la confiance des consommateurs et à la croissance du commerce. La fiscalité des sociétés et des particuliers de Hong Kong est faible.

Les services financiers fournissent plus de 90 % du PNB. Hong Kong est considérée comme un centre financier international majeur, offrant un large éventail de produits et services aux clients locaux et étrangers, tandis que les investisseurs et marchés financiers se caractérisent par un haut niveau de liquidités.

Entre 2008 et 2016, le nombre total de sociétés à responsabilité limitée de Hong Kong a été augmenté de plus de 1,5 million. La demande en créations de compagnies à Hong Kong est encore relativement élevée par rapport aux autres juridictions de ce type, à faible fiscalité. L’incorporation d’une société locale à Hong Kong prend moins de 2 semaines.

Avantages « onshore »

A propos de Hong Kong, il s’agit plus d’une zone financière que d’une juridiction offshore à part entière. Dans le même temps, travailler au nom d’une société hongkongaise est simple et pratique, et il existe de nombreux avantages « onshore ».

Par exemple, l’enregistrement de société à Hong Kong peut être une solution intelligente, simple et rentable, si l’on prend en compte les facteurs suivants :

  • En 2016, Hong Kong a été placée au 4ème rang mondial des lieux où il est facile de mener des affaires, et au 3ème rang des lieux pour y créer son affaire, juste derrière la Nouvelle-Zélande et le Canada.
  • L’incorporation d’une société à Hong Kong est en fait une option viable pour presque tous les hommes d’affaires, puisque le capital minimum requis est seulement d’une part de 1 HK$.
  • L’enregistrement d’une société à Hong Kong nécessite au moins un directeur et un secrétaire (résident de Hong Kong). De plus, un bureau physique n’est pas obligatoire, alors que seulement les bureaux enregistrés sont autorisés.
  • Pour les activités hongkongaises, les rapports trimestriels ne sont pas nécessaires, seuls les rapports annuels d’audit financier sont requis. Donc, la sécurité des entités de Hong Kong est maintenue, tout en offrant un environnement des affaires convivial.
  • Les banques du monde entier ouvrent un compte bancaire société à des entités hongkongaises, sans aucun problème.